UN RESEAU INTERNATIONAL

Madagascar ou l’écotourisme par nature

Une spécialisation écotourisme en MBA ouvre ses portes à Madagascar. L’île a tous les atouts pour concrétiser cette approche exigeante d’un tourisme innovant et responsable.


Madagascar ou l’écotourisme par nature

Cinq ans après l’ouverture d'une école Vatel à Antananarivo (Madagascar), les trente étudiants de sa première promo Bachelor se trouvent désormais en poste ou poursuivent leurs études.

“Certains travaillent à l’étranger, ce qui leur apporte une belle expérience. Mais le tourisme à Madagascar a besoin de cadres parfaitement formés”, analyse le directeur, Falihery Ramakavelo. C’est pourquoi Vatel Morondava, le deuxième campus Vatel implanté à Madagascar, lance une spécialisation de MBA jouant la carte innovante de l’écotourisme. 

La grande île - quatrième au monde - offre une incroyable biodiversité : 80 % de la faune et 90 % de la flore sont endémiques. La géologie révèle des trésors naturels. Dans les régions les plus reculées, l’Homme vit dans des sociétés traditionnelles où même la monnaie n’a pas cours. “Quelques hébergements touristiques se sont implantés dans des zones protégées. Ils privilégient une coexistence responsable et harmonieuse avec les habitants et une approche infiniment respectueuse de l’environnement”, précise Falihery Ramakavelo. 


L’enseignement associe les cours de management, les conférences portant sur l’écotourisme et l’expérience de terrain. Un partenariat est engagé avec le Relais de la Reine, dans le parc d’Isalo, qui promet à ses visiteurs de se trouver “comme au premier matin du monde”... Fort de cette spécialisation innovante et attractive, Vatel Morondava espère accueillir des étudiants internationaux.


Le campus de Vatel Morondava



Management de l’écotourisme

Parce que l’industrie touristique a, elle aussi, un rôle à jouer dans le développement durable, la spécialisation Management de l’Écotourismeforme des cadres capables de conduire des projets qui tiennent compte des enjeux écologiques, économiques et sociaux. Les étudiants reçoivent les outils théoriques pour créer, gérer ou développer un établissement écotouristique, formation complétée par l’immersion dans différents sites écotouristiques à Madagascar, qui présente une biodiversité et une géodiversité de premier plan.




Lire aussi Demain, l'hôtellerie sera verte et vertueuse


Photos : Relais  de la Reine - DR •  Baobabs © Gil K. / shutterstock.com  •  DR

  TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !