UN RESEAU INTERNATIONAL

Art et restauration : une association savoureuse

Chahrazade Baroudi, Vatélienne depuis 2013, décrit son expérience de Responsable marketing et communication de IDAM, le restaurant d’Alain Ducasse situé au sommet du musée de l’art islamique de Doha, au Qatar.


Art et restauration : une association savoureuse

“En décembre 2017, quand l’Emir du Qatar et le président de la République Française sont entrés ensemble à IDAM, restaurant du musée de l’art islamique de Doha, l’événement a mis en lumière notre établissement franco-qatari, appartenant aux dirigeants qataris et confié au chef Alain Ducasse. Le musée lui-même a ouvert ses portes en 2008. Il appartient à l’État. La sœur de l’Emir en est la présidente. 

Diplômée de Vatel et en charge du marketing et de la communication de ce restaurant, j’ai plaisir à témoigner aujourd’hui de ses spécificités, certaines pouvant être généralisées à la restauration au sein des musées, quels qu’ils soient. 

J’en soulignerai d’emblée la première des qualités : le restaurant d’un musée est un endroit unique, à l’image du musée qui lui donne sa raison d’être. En l’occurrence, le nôtre est marqué par l’âge d’or de l’Islam. Le designer français Philippe Starck lui a ajouté une touche de surréalisme et de poésie. 



Une partie de nos clients sont des Qataris. Une grande majorité est constituée d’étrangers vivant au Qatar. Les touristes étrangers de passage font parfois escale et découvrent IDAM

S’il pâtit un peu de ne pouvoir servir des boissons alcoolisées, réservées aux restaurants d’hôtels, le restaurant propose une cuisine inspirée des saveurs locales, conçue par Alain Ducasse et réalisée avec des ingrédients français et régionaux sous la direction de notre chef de cuisine Damien Leroux. Le restaurant véhicule ainsi fièrement la marque Ducasse.



Ces qualités sont cependant assorties de points faibles, en particulier celui de n’exister qu’en fonction du musée qui apporte aussi à IDAM une part de sa clientèle. Cela est vrai pour tous les restaurants de musées.


Accroître sa notoriété passe par l’entretien de relations suivies avec les autres infrastructures touristiques, particulièrement les hôtels. 


Bien que nous n’entrions pas dans une logique de commissions, ceux-ci nous adressent aussi des clients. Ce sont par exemple des familles locales qui, par habitude, séjournent volontiers dans les hôtels de leur pays.


Nous maintenons aussi, comme tout le monde, une ligne budgétaire. Au Qatar, nous misons de manière importante sur les réseaux sociaux et les public relations pour développer notre politique de communication. À ce titre, je dois dire que bénéficier de la forte visibilité de nos réseaux sociaux est extrêmement profitable : ils comptent plus de 400 000 followers sur Twitter ! La visite d’Emmanuel Macron, comme je l’écrivais plus haut, a également permis de bénéficier d’une vraie campagne. Nous avons pu observer une augmentation des réservations depuis ce temps fort. Au quotidien, nous sommes sollicités par les blogueurs, journalistes et influenceurs des réseaux sociaux, en lien avec les centres d’intérêt du musée et du restaurant : culture et gastronomie principalement. Cela crée un modèle de communication unique, sans doute tranposable à d’autres musées. Les musées sont des lieux atypiques où l’on ne vient a priori pas pour se restaurer, mais où chacun peut faire de magnifiques expériences culinaires, reproductibles. C’est bien là notre défi mais aussi notre passion.” 


- Née en France, en région lyonnaise, Chahrazade Baroudi a suivi l’enseignement de Vatel Lyon, dont elle est sortie diplômée en 2013 - 



LE MUSÉE DE L’ART ISLAMIQUE DU QATAR

Le musée de l’art islamique du Qatar a un rayonnement mondial. Il apporte le monde entier à Doha tout comme il relie Doha au monde. Ce n’est pas seulement le principal conservatoire des arts islamiques, mais c’est aussi un centre d’éducation et d’information sur l’Islam. Localisé à Doha, le bâtiment a été construit par l’architecte I.M. Pei, mondialement connu (Pyramide du Louvre à Paris). Ses espaces intérieurs ont été conçus par les architectes Wilmotte & Associés.


Photos © Pierre Monetta

Portrait de C. Baroudi © François Maréchal

  TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !