CAMPUS

Paul Lortal : 5 ans d’études à Vatel, 5 ans d’expériences professionnelles !

Question: Qu’est ce qui différencie un Vatélien d’un diplômé d’une autre école ? Lisez la Success Story de Paul Lortal, diplômé de Vatel en 2012 et « Maître d’Hôtel Banquets » du Sofitel de Montréal et vous aurez la réponse.


Paul Lortal : 5 ans d’études à Vatel, 5 ans d’expériences professionnelles !

Question: Qu’est ce qui différencie un Vatélien d’un diplômé d’une autre école ? Lisez la Success Story de Paul Lortal, diplômé de Vatel en 2012 et « Maître d’Hôtel Banquets » du Sofitel de Montréal et vous aurez la réponse.

 

 

En 5 ans d’études à Vatel, Paul est passé par tous les départements de l’Hôtel & Spa 4* de Nîmes en alternant  1 semaine sur 2 avec les cours théoriques. Il a également effectué 4 stages à différents postes : l’un dans un Palace de Courchevel, 2 autres dans des hôtels Shangri-La en Inde et en Malaisie et le dernier dans un hôtel Sofitel des Emirats Arabes Unis.

 

 

Paul est un Vatélien qui déborde d’énergie! Durant 2 mois - délai d’obtention de son visa de travail pour le Canada - il a complété son expérience par un poste de Superviseur des Banquets au St-Regis de Mexico-City. Il nous offre ici le témoignage de ses expériences internationales. Régalez-vous !



***


 

Paul, vous avez suivi votre enseignement secondaire dans un lycée au Mexique, en Malaisie et en Inde. Qu’est-ce qui vous a donné envie d’intégrer Vatel Nîmes ensuite ?

 

En tant que fils d’expatriés, j’ai toujours vécu et étudié à l’étranger. C’est ce qui a déclenché en moi un goût prononcé pour le multiculturalisme et les carrières internationales à l’image de mes parents.

 

A chaque nouvelle arrivée dans un pays, nous restions plusieurs mois à l’hôtel avant d’emménager dans notre nouvelle maison. J’ai toujours apprécié l’ambiance des grands hôtels internationaux et je me suis vite aperçu que l’hôtellerie était la voie royale pour qui souhaite embrasser une carrière internationale.

 

J’ai choisi Vatel car cette École de Management Hôtelier était connue et reconnue à travers le monde. D’abord pour ses programmes pédagogiques permettant aux étudiants d’être opérationnels directement après l’obtention de leurs diplômes et grâce au système d’alternance (1 semaine de cours théoriques / 1 semaine d’application pratique). Mon choix s’est porté sur Vatel Nîmes pour ses structures d’application pratique : l’Hôtel Spa 4 étoiles, le restaurant gastronomique, la brasserie, etc. C’est par ailleurs une école qui accueille beaucoup d’étudiants internationaux, ce qui comme vous l’imaginez, m’a fortement attiré.

 

 

 

Quels souvenirs en gardez-vous ?

 

J’ai gardé d’excellents souvenirs de mes 5 années passées à Vatel Nîmes. L’équipe pédagogique était toujours très disponible et dynamique. Tous les moyens étaient mis en œuvre pour notre réussite. Les effectifs dans les classes n’étaient pas surchargés. L’ambiance était bonne. Après les cours il y avait des équipements sportifs à la disposition des étudiants. La majorité des étudiants logeaient sur le campus, ce qui m’a permis de très vite m’intégrer et de me créer une vie sociale. J’ai toujours beaucoup apprécié cet environnement international et ces rencontres avec les étudiants venant de tous les horizons.

 



Quels stages avez-vous effectué pendant votre cursus ? A quels postes ?

 

Mon premier stage s’est déroulé à Courchevel dans les Alpes françaises au Cheval Blanc -Groupe LVMH. C’est le bureau des stages de Vatel Nîmes qui place les étudiants de 1re année. J’ai donc passé 2 mois au restaurant gastronomique et les 2 suivants à la réception. Grand souvenir ! Ambiance luxe, j’ai beaucoup appris et j’ai skié presque tous les jours pendant 4 mois!

 

Pour le stage de 2e année, je devais obligatoirement partir dans un pays anglophone. J’ai donc choisi d’effectuer un Management Training de 5 mois en Inde au Shangri-La de New-Delhi. Immersion totale dans la culture indienne et dans l’hôtel où je suis passé par 3 services (Restauration, Réception et Ventes & Marketing) !

 

J’ai choisi pour mon 3e stage le Shangri-La Tun Jung Aru Resort de Kota Kinabalu dans le Sabah sur l’île de Bornéo en Malaisie. J’étais cette fois-ci spécialisé en Food & Beverage. Je participais à la gestion du service Conférences & Banquets et je travaillais directement avec le Directeur Adjoint de la restauration.

 

Enfin, mon 4e stage s’est déroulé au Sofitel Jumeirah Beach à Dubai aux Émirats Arabes Unis. J’étais gestionnaire de l’administration en restauration. Mes tâches étaient les suivantes :

- collaborer avec le directeur Adjoint de la restauration,

- superviser et coordonner les procédures,

- collaborer à la préparation des budgets,

- gérer les ressources humaines,

- coordonner les évènements,

- organiser des opérations banquets.

 

 

 

Comment les opportunités se sont-elles présentées à l’obtention de votre diplôme ?

 

Après l’obtention de mon diplôme en mai 2012 j’ai recontacté le Directeur des opérations du Sofitel Jumeirah Beach à Dubai, pour lui demander s’il y avait des postes vacants. Malheureusement il n’y avait rien de disponible mais il m’a dit que ses collègues du Sofitel de Montréal recherchaient un Maitre d’hôtel pour superviser leurs salles banquets. J’ai postulé et obtenu le poste, mais voyant que l’obtention de mon visa de travail tardait un peu j’ai fait un remplacement de 2 mois au St-Regis de Mexico-City en tant que Superviseur des Banquets. J’ai ensuite commencé au Sofitel Montreal le 4 octobre 2012.

 



Quelles différences avez-vous remarquées dans le Management hôtelier des différents pays que vous avez fréquentés?

 

Au total, j’ai travaillé dans 6 pays différents : France, Inde, Malaisie, Emirats Arabes Unis, Mexique et Canada. Difficile d’écrire des généralités mais je partagerai juste quelques ressentis :

 

En France, nous avons un management très protocolaire. Le vouvoiement est de rigueur et il faut être extrêmement diplomate lorsque vous voulez faire des changements.

 

Le système des castes est encore malheureusement omniprésent en Inde. Pas facile de diriger une équipe… De plus, les titres hiérarchiques sur les cartes de visites sont extrêmement importants aux yeux des Indiens.

 

En Malaisie, je pense que pour gagner la confiance d’une équipe il faut être très ouvert d’esprit. Vous devez accorder une attention particulière à chaque communauté qui compose ce pays (Indiens, Chinois, et Bumiputras - Malais musulmans).

Aux Émirats Arabes Unis, vous êtes confrontés à la gestion d'équipes totalement multiculturelles. Dans ce pays tout le monde est expatrié. Au Sofitel nous avions plus de 45 nationalités différentes sous le même toit ! Nous avions beaucoup "d’employés de ligne" qui n’avaient pas bénéficié d’une formation hôtelière complète avant d’arriver au Sofitel de Dubai. Les managers en poste passaient beaucoup de temps sur la formation (protocoles de service, l’art de recevoir, l’étiquette, le service du vin…).

 

Quant à l’Amérique du Nord, tout va très vite. Au Canada, la hiérarchie est très "écrasée". Les gens se tutoient facilement et on va droit au but. L’ensemble des "employés de ligne" est syndiqué. En tant que responsable vous devez bien connaitre votre convention collective. Vous devez être ferme, clair mais aussi "juste" dans vos consignes. On est jugé sur les résultats, pas sur les discours.

 

 

 

Pourriez-vous nous présenter votre poste, vos missions et le Sofitel de Montréal dans lequel vous travaillez ?

 

Je suis responsable des opérations pour le département des banquets, exactement "Maitre d’Hôtel Banquets". Mon équipe est composée d’une vingtaine de personnes (serveurs et équipiers) et j’ai un assistant qui m’aide dans mes tâches administratives et opérationnelles.

 

Mes missions sont de :

- Superviser et coordonner les activités opérationnelles du service des banquets, établir l'ordre des tâches, attribuer le travail au personnel de soutien et m'assurer du respect des délais et standards.

- Collecter l'ensemble des données pour la création et l'analyse des budgets, des contrats et des opérations, conformément à la stratégie commerciale de l'hôtel.

- Assurer le contrôle des inventaires, nourriture et boissons en respectant et en contrôlant le budget.

- Assurer la coordination et la planification des locations des salles de banquets, la mise en place du matériel et des fournitures requis pour les évènements en concordance avec les contrats.

- Superviser le personnel du département, gestion de la paie, respect des lois, des normes, et de la convention collective.

- Communiquer efficacement avec les membres de l’équipe.

- Réunir quotidiennement les membres de l'équipe pour discuter des activités du moment.

- Montrer l'exemple en respectant scrupuleusement les valeurs du Groupe Accor, les codes de la marque, et les consignes concernant la tenue et la présentation.

 

 

 

Quels sont vos projets à court, moyen, long terme ?

 

Je ne suis que depuis 14 mois au Québec. Tout a été très vite et je n’ai pas vu passer cette première année… Pour les deux années à venir, je souhaite continuer à progresser dans mon poste. Il me reste encore beaucoup de choses à apprendre.

 

Ensuite, j’aimerais évoluer vers un poste de Directeur de la restauration. Enfin, à plus long terme, je vise une fonction de Directeur des Opérations.

 

VOTRE INTERLOCUTEUR
Contacter ce campus

Directeur des Etudes
Moncef FOURATI
Zone d'activité Khereddine
Im. 1130, Les Berges 2015 Tunis - TN

Contacter ce campus
+216 71 182 300
TROUVEZ VOTRE FORMATION

EN TROIS ÉTAPES
Quelques clics
suffisent !

MARCO POLO
Etudiants,
ouvrez-vous
à l’international

En savoir +
2e cycle spécialisation
Directeur d'hôtellerie internationale

En savoir +